Quelles étiquettes adhésives pour la bière ?

25360097 — clo­seup of beer bot­tles with water drops iso­la­ted on white

C’est l’époque où l’on nous pose sou­vent la ques­tion car les fabri­cants de bières arti­sa­nales se mul­ti­plient actuel­le­ment. En fait le pro­blème se pose depuis long­temps pour toutes les bois­sons se retrou­vant au fri­go ou dans la glace : Champagne, blancs, rosés, sodas…

Il existe donc plu­sieurs solu­tions sui­vant l’usage, simple résis­tance à l’humidité ou 100% étanche avec pos­si­bi­li­té de décol­lage facile pour bou­teille consi­gnées par exemple.

1/ sup­ports résis­tant à l’humidité.

- Traitement Ultra WS :
Il s’agit d’une extru­sion d’un film PE (5µ à 15µ en fonc­tion des papiers) au dos du papier. Nous pré­co­ni­sons l’Ultra WS qui appor­te­ra une répar­ti­tion très homo­gène de l’adhésif et donc une sur­face de contact plus com­plète sur la sur­face de la bou­teille. Le trai­te­ment Ultra WS appor­te­ra une sta­bi­li­té dimen­sion­nelle au sup­port papier qui mini­mi­se­ra l’apparition de bulles et plis dans des condi­tions de sto­ckage pré­sen­tant une hygro­mé­trie éle­vée. Cela retar­de­ra, éga­le­ment, le gri­saille­ment de l’étiquette.

- Waterproof :
Il s’agit d’un trai­te­ment en masse ou en sur­face (Plusieurs pro­cé­dés existent : latexage des fibres, ver­nis, …) du papier qui a pour but d’éviter aux fibres pape­tières d’absorber l’humidité et donc de deve­nir trans­pa­rentes (gri­saille­ment) mais éga­le­ment une très bonne sta­bi­li­té dimen­sion­nelle. Les sup­ports Waterproof ont donc un excellent com­por­te­ment en seau à glace ou en fri­go (pas de plis, bulles, ou appa­ri­tion de taches gri­sâtres).

Pour les mar­chés de la bière, nous conseillons les 2 tech­no­lo­gies (Ultra WS ou water­proof). Les water­proofs sont la solu­tion la plus effi­cace.

Petit test selon un de nos four­nis­seur (Artconvert) pour vali­der un papier water­proof :

Le test de résis­tance a l´immersion au seau à glace s´effectue en appli­quant l´étiquette auto­col­lante neutre (sans impres­sion), sur une bou­teille en verre stan­dard. Cinq jours après l´application, on sub­merge la bou­teille dans un seau à glace rem­pli d´eau et de glace durant une période mini­mum de 4 heures, et on véri­fie sa résis­tance à l´immersion.”

2/ Pour une éti­quette 100% étanche, il fau­dra opter pour une matière syn­thé­tique comme le poly­pro­py­lène (PP) qui à l’aspect du papier et que l’on peut impri­mer de la même manière.

3/ recy­clage du verre : il existe même des sup­ports per­met­tant le net­toyage des bou­teilles par immer­sion dans un bain à 50°C.

N’hésitez pas à faire appel à notre exper­tise pour tout besoin spé­ci­fique.