Réussir son étiquette en 5 étapes

Même si AG3M n’est qu’imprimeur d’étiquette adhé­sive, bon nombre de clients nous sol­li­cite sur l’ensemble du pro­ces­sus de concep­tion de leurs éti­quettes. Regardons de plus près le pro­cess idéal.

1‐ Le mar­ke­ting

Cela peut paraître un bien grand mot pour une “petite” éti­quette, mais ce moment de réflexion est pri­mor­dial. Quel est votre cible ? Dans quels type de maga­sin allez vous être pré­sents ? Comment se pré­sentent les pro­duits concur­rents ? Quelle valeur et/ou pro­messe client doit véhi­cu­ler votre éti­quette ? Il est impor­tant de répondre à ces fon­da­men­taux, même de façon très simple, car la concep­tion en sera lar­ge­ment faci­li­tée et les fausses pistes, voir le hors sujet, seront écar­tés.

2‐ La tech­nique

Vous connais­sez mieux que qui­conque votre pro­duit et son cycle de vie. Les contraintes de tem­pé­ra­ture ou d’humidité auquel il va être sou­mis, le col­lage, le condi­tion­ne­ment, le sens d’enroulement de vos machines, les condi­tions de sto­ckage, de mise en vente et cer­tai­ne­ment le recy­clage pos­sible ou pas. Autre point à cette étape, pen­sez aux contraintes règle­men­taires devant figu­rer sur votre éti­quette : logos, taille des polices, DLUO… Attention la répres­sion des fraudes est intrai­table ! Réunir ces infor­ma­tions en amont vous feront gagner un temps pré­cieux avec vos pres­ta­taires.

Après la reflexion, l’action !

Compte tenu de l’aspect très “tech­nique” de l’étiquette adhé­sive (à l’opposé d’une carte de visite) il est pré­fé­rable de s’adresser d’abord à un impri­meur plu­tôt qu’à un concep­teur gra­phique.

3‐ L’imprimeur

En plus de mai­tri­ser toutes les der­nières tech­no­lo­gies et jus­ti­fier de son expé­rience, votre impri­meur doit être un “conseiller‐expert”. Comme AG3M il doit pou­voir vous conseiller tech­ni­que­ment sur le type de sup­port ou les fini­tions envi­sa­geables en fonc­tion de votre bud­get. De plus, il doit savoir vous orien­ter vers un type d’impression, flexo­gra­phie HD ou numé­rique en fonc­tion de la durée de vie et du nombre d’étiquette que vous sou­hai­tez faire impri­mer. Dans cette mis­sion de ser­vice, AG3M à déve­lop­per le zéro stock, pour de nom­breux clients.
Il devra aus­si comme AG3M savoir tra­vailler avec votre agence ou votre gra­phiste ou vous recom­man­der des pro­fes­sion­nels qua­li­fiés.

4‐ La créa­tion gra­phique.

Si vous êtes un pro­fes­sion­nel adres­sez vous à un pro­fes­sion­nel ! (voir notre article “A qui confier la créa­tion de son éti­quette”). Un gra­phiste sau­ra trans­for­mer votre demande mar­ke­ting et vos contraintes tech­niques ou régle­men­taires en un visuel cohé­rent et attrac­tif.

5‐Le secret d’une éti­quette adhé­sive réus­sie

De la qua­li­té de la col­la­bo­ra­tion entre vous, le gra­phiste et l’imprimeur nai­tra une éti­quette réus­sie : atti­rante, ori­gi­nale, tech­ni­que­ment par­faite et en nombre adap­té au cycle de vie du pro­duit. Alors pre­nez le temps de pré­pa­rer votre dos­sier et … appe­lez AG3M !