Une étiquette de caractère !

La question nous est régulièrement posée : « quelle taille minimum de lettre pouvons-nous mettre sur notre étiquette ? » Il est vrai que la surface étant limitée et les informations nombreuses il est tentant de descendre le corps des polices. Il y a en fait trois paramètres à prendre en compte :

1- Votre champs réglementaire. Le producteur dans le domaine de l’agro-alimentaire par exemple est tenu de respecter la norme INCO. Cette norme prévoit pour les mentions obligatoires, une taille de caractère minimum de 1,2 mm. Toutefois, lorsque la face la plus grande de l’emballage présente une surface inférieure à 80 cm2, la taille de caractère minimum est réduite à 0,9 mm.

2- La capacité des machines. Suivant le procédé d’impression, la finesse de la trame varie et donc la netteté des caractères dans de petites tailles. Les machines Haute définition d’AG3M permettent d’appliquer les valeurs suivantes :

 

3- La couleur du texte. Il faudra pondérer la taille du texte en fonction de la composition CMJN de la police et du fond. Une règle simple : plus on est petit, plus il faut des tons directs sombres sur fond blanc pour éviter les décalages et les flous.

Pour conclure, n’oublier jamais, même sans contrainte réglementaire, que la lisibilité doit primer. Le choix des polices est important aussi , mais c’est un autre sujet. En cas de doute n’hésiter pas à demander conseil à notre service PAO.