Révolution : l’étiquette fraîcheur

Réalité ou projet à venir ? Si cette étiquette venait à se généraliser, ce serait sans conteste une révolution dans les rayons de la distribution. Le principe est simple : l’étiquette change de couleur lorsque la date d’expiration est dépassée. Le gencode devient illisible et donc le produit invendable. L’étiquette réagit en fait au taux d’ammoniac dégagé par le produit …. il fallait y penser.

Pas sur que la mise au point soit simple, voilà 5 ans que le projet tarde à se développer. Problemes techniques ou frilosité des industriels?

source : http://www.thedieline.com/blog/2011/2/14/fresh-label.html