Révolution : l’étiquette fraîcheur

Réalité ou pro­jet à venir ? Si cette éti­quette venait à se géné­ra­li­ser, ce serait sans conteste une révo­lu­tion dans les rayons de la dis­tri­bu­tion. Le prin­cipe est simple : l’étiquette change de cou­leur lorsque la date d’expiration est dépas­sée. Le gen­code devient illi­sible et donc le pro­duit inven­dable. L’étiquette réagit en fait au taux d’ammoniac déga­gé par le pro­duit .… il fal­lait y pen­ser.

Pas sur que la mise au point soit simple, voi­là 5 ans que le pro­jet tarde à se déve­lop­per. Problemes tech­niques ou fri­lo­si­té des indus­triels ?

source : http://www.thedieline.com/blog/2011/2/14/fresh-label.html