Imprimer écolo, l’étiquette a bon dos !

photo©Artconvert2018

Le principal problème écologique des étiquettes adhésives vient de leur support ! En effet , ce que nous appelons techniquement le « Dorsal » constitue la principale source de difficulté à deux niveaux :

  • Le dorsal est le plus souvent constitué de glassine , aussi appelée papier cristal, est un type de papier de soie traité à la glycérine, imperméable à l’air, l’eau et au gras et surtout non recyclable ou très difficilement. Ce sont donc des déchets au niveau client, difficiles à éviter.
  • Cette couche de support est épaisse et pèse lourd. Le nombre d’étiquettes par bobine en est d’autant réduit. Ce qui multiplie les bobines, le coût énergétique du transport et de la pose.

Heureusement la parade existe. Le papier et l’adhésif peuvent être posés sur un support en PET qui lui est entièrement recyclable. Mieux, son épaisseur de 15 à 30 microns permet de diviser l’épaisseur du support d’étiquette par 4. Les avantages sont donc multiples :

  • 100% recyclable
  • On peut mettre plus d’étiquettes dans les rouleaux
  • il est plus resistant que la glassine, donc moins de casse
  • n’importe quelle matière-papier peut être utiliser pour l’étiquette

Certes on prix est supérieur mais si l’on prend en compte les économies réalisées ensuite sur les chaines de pose d’étiquettes (moins d’arrêt machine, vitesse de pose augmentée), le bilan est généralement positif.

Nous sommes à votre disposition pour une étude et des test machine.